• En rouge et vert, de Karamyk a Dushanbe

    Que nous avons mis du temps a l'inaugurer cette rubrique "Tadjikistan". Un peu de repos puis une viree en montagne plus loin, enfin quelques nouvelles de ce troisieme "stan" que nous traversons.

    Depuis la frontiere kirghize (Karamyk), nous avons donc continue a suivre le cours de la Kyzyl-Suu - qui devient ensuite la Surhob cote tadjik - pour rejoindre assez directement Dushanbe, la capitale, par la vallee de Garm. Nous nous attendions a un paysage quasi desertique (allez savoir, les a prioris!) et avons ete agreablement surpris par la diversite des couleurs qui ont emaille ces premiers jours au Tadjikistan: petits villages verdoyants accroches aux pentes des montagnes rouges et arides, terres cultivees dans les moindres espaces plans, vergers de pommiers charges de fruits...c'est une vallee fertile que nous avons descendue.

    De Karamyk a Dushanbe

    De Karamyk a Dushanbe

    De Karamyk a Dushanbe

    De Karamyk a Dushanbe

    maisons de terre rouge, comme les montagnes alentours

    De Karamyk a Dushanbe

    lever de soleil sur le pic Samoni (ou pic Kommunisma) et ses 7495m


    Les gens aussi ont "change" petit a petit par rapport au Kirghizstan, aussi bien les visages que les vetements: on commence a sentir la culture persanne. Longues tuniques colorees et foulard pour les femmes, long manteau et barbe pour certains hommes par exemple. Toutes nos excuses d'ailleurs de ne pas pouvoir vous montrer de photos, nous avons toujours autant de mal a photographier nos semblables de maniere impromptue, sans rien dire...et meme a le demander. Une forme de gene peut-etre...

    De Karamyk a Dushanbe

    De Karamyk a Dushanbe

    chic, encore une route en gravier...seulement 40km! sinon, la route est lisse et belle, l'oeuvre des entreprises chinoises qui refont les routes des pays d'Asie Centrale...une pieuvre etendant ses tentacules d'asphalte petit a petit...?


    J'ouvre une parenthese, car nous n'aurions pas traverse cette region du Tadjikistan si la route des Pamirs n'avait pas ete fermee aux etrangers au moments ou nous souhaitions l'emprunter...

    Si vous avez envie de regarder sur Goo... Much ou un bon vieil atlas (enfin, pas trop vieux quand meme, sinon vous aurez l'URSS et non tous les etats independants post ere sovietique), c'est le moment... Les Pamirs, toute la partie ouest du pays a ete fermee aux touristes et voyageurs depuis fin juillet, pour cause de violences dans la region de Chorug, sans entrer dans les details.

    Si vous regardez donc sur votre atlas ou carte (ou Goo...Much), vous remarquez sans doute que les pays en "stan" ont pour le moins un decoupage de frontieres assez particulier. Il y a meme de petites enclaves ouzbeques au Kirghizstan, d'autres tadjikes au Kirghizstan et en Ouzbekistan par exemple. Ce decoupage qui peut sembler anarchique a ete realise strategiquement par Staline durant l'ere sovietique et ne respecte absolument pas la repartition geographique des populations locales ("diviser pour mieux regner", c'est bien ca qu'on dit?). Toujours est-il que ces frontieres ont ete conservees a la creation des etats independants suite a la chute de l'"empire" sovietique, avec les tensions inter-culturelles / ethniques qu'elles sous-tendent, qui sont malheureusement sources de conflits parfois dramatiques.

    Le Tadjikistan est peut-etre le pays qui a le plus souffert, sombrant dans la guerre civile jusqu'a la fin des annees 90.

    Je ferme cette petite parenthese historico-geographico-politique qui me semblait importante et pertinente (elle pourrait etre beaucoup plus longue et plus detaillee) pour revenir a notre periple...

    De Karamyk a Dushanbe


    Cette jolie vallee nous a donc amenes jusqu'aux portes de Dushanbe (avec quand meme quelques bosses et un col au passage, parce que quand meme, il ne faut pas perdre l'habitude!), petite capitale du XXIe siecle, avec son avenue principale propre et nette, ses parcs a l'occidentale, ses "cols blancs" tires a 4 epingles partant au bureau, ses grosses voitures... et a cote ses petites rues poussiereuses, ses bazaars ou on trouve de tout dans une joyeuse cohue etc...

    Petit tour de la ville moderne en images, bien loin des rues paralleles et surtout des campagnes!

    De Karamyk a Dushanbe

    De Karamyk a Dushanbe

    De Karamyk a Dushanbe

    De Karamyk a Dushanbe


    Le temps de se poser, de prendre le temps de se cuisiner de bons petits plats avec les produits frais a profusion du bazaar du coin, de lancer des procedures de visas, et nous sommes donc alles nous balader dans les Monts Fans, au nord-ouest de Dushanbe...et c'est la qu'on tient le suspense, car ces quelques jours et les photos qui vont avec sont pour la prochaine fois, hehe!!



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :